Nova

Génèse de la Nova.

Les Sterling Nova sont issues de l'imagination de deux génies Anglais:

Richard Oakes et Phil Sayers ont créer un design hors du temps et si typiques des fabuleuses années 70'.


Les Sterling Nova sont le reflet et la synthèse de ces années improbables, une époque étonnantes où tout était presque possible.

Les Sterling Nova sont autant charmeuses que leurs plastiques est ravageuses.

Qu'elles soient appréciées ou détestées, Les Sterling Nova ne laissent personnes indifférents, c'est la démontration qu'un éclair de génie stylistique peut encore étonné plus de 40 ans aprés...

Ce site est un hommage à tous ces fous qui ont construit ces voitures.


Les Voitures étaient reconstruites à partir d'un chassis VW cox ou d'un châssis tubulaire.

La transformation demande plusieurs modifications mécaniques ( rabaissement du chassis au niveau des siéges, inclinaison de la colonne de direction, recule du levier de vitesse et recule du frein à main etc) et un gros travail de pose de carrosserie.

La voiture pèsent 750kg, rendant la conduite hasardeuse lorsque l'ont y greffe des moteurs trop puissants, sauf à monter la carrosserie sur un chassis tubulaire avec un puissant système de freinage .

Plusieurs motorisations sont possible VW cox 1200, 1600 ou 1700 et 2 litres carburateur ou injection ( porsche 914 ou de transporter 3), flat 6 de 3 litres (porsche 911), Ford corvair, boxer Alfa Romeo, V6 PRV et des Moteurs de moto ( 900 CBR) ou encore de Subaru , ont y a même monté des moteurs électriques !

Stricte deux places sans coffre ni roue de secours, il existe quelques exemplaires de Sterling Nova 4 places ( 2+2) où l'ont peut mettre quelques bagages.

En Angleterre autour des années 1970 à l'époque où la GT40, la Lamborghini Miura et les Ferrari étaient des supercars et le principal de la production de voiture de sport.L'industrie des voitures exotique en kit était encore presque à ses début.Le principe de base d' une voiture en kit est d'utiliser du matériel déja existant (comme les cox VW omniprésente dans les années 70) plutôt que de créer des nouveaux chassis et moteurs qui serait coûteux à développer, et ensuite de "reconstruire" la voiture avec une nouvelle carrosserie "radicale" pour la faire paraître plus "exotiques".

L'idée avait été présente depuis des années, mais les prétendants précédents ont souvent produit voitures de qualité médiocre.

Une des parties les plus bizarres de l'histoire de la Nova est que la conception ne provient pas de l'une des équipes de conception ou de designer établis comme Bertone, Ghia ou Pininfarina, ou même de l'un des rares fabricants de kit qui existait déjà.
Au contraire, la Nova a été crée dans ce qui était une simple arrière cour d'un garage.
Elle a été conçue par un jeune homme de 23 ans doué et passionné de voiture ( Richard Oakes ) avec un talent naturel pour le design, cela sans formation particulière.
Avec l'aide de son ami (Phil Sayers), un autre jeune homme avec un bon talent pour l'ingénierie et ils étaient tous les deux parfaitement inconnus dans le monde de la voiture en kit !
En 1969, Richard avait quitté son emploi d''apprenti peintre en Batiment et  il a déménagé à Londres pour travailler chez le fabricant de kit cars nommé Davrian, l'un des plus connu fabricants de voiture en kit ou de course du secteur.

De ses expériences à Davrian (et plus tard, lorsqu'il a travailler à temps partiel dans deux autres écurie de course) Phil Oakes aquis un ensemble de compétences dans la fabrication de voiture et une grande appréciation du potentiel d'utilisation de la fibre de verre .

Fondamentalement, Richard Oakes avait perçu que ce qui se fait dans le monde des voitures de compétition, pouvait être transposer dans l'industrie de la voiture en kit.


Le soutien financier et matériel ( il fournira les locaux à Southampton) viendra d' un propriétaire courageux, riche et digne de confiance d'une écurie de course, John Willment. Grâce avec un financement en main, le lancement de la Nova était maintenant proche.

La production de la Mark I à commencé à la fin de 1971 (aprés un an de conception) dans un petit mais suffisante entrepôt en brique de Southampton sous le nom de la société Advance Automotive Design.

La voiture était officiellement un succès, le kit étant vendu 750£ en 1971, les commandes ont été en plein essor.

En plus du succès en Angleterre croissante de la Nova, les amateurs et les entrepreneurs d'autres continents sont déjà été en lice pour obtenir les droits pour produire la voiture dans leur propre pays.Les deux prochaines années représentent l'âge d'or pour la Nova Mark I et à la fin de ces années, la Nova et ces copies autorisées ( telles que Sterling au USA, Eureka en Australie et Eagle en Afrique du sud) et seront vendues avec succès dans toute l'Europe, les États-Unis, en Australie ,Afrique du Sud, et au-delà.

Entre 1971 et 1975, la Nova avait remporté une reconnaissance qui assurera sa place dans l'histoire automobile.La voiture avait un très fidèle public, malheureusement comme beaucoup de choses dans la vie cela dépends du fait d'être au bon endroit, au bon moment.
Et alors que l'environnement était parfait pour la naissance de ce kit car , le moment et l'environnement pour soutenir la pérénité de cette entreprise est rapidement devenu moins favorable.Tout d'abord, l'entreprise avait grandie si vite qu'une délocalisation était nécessaire.
Pour des raisons essentiellement personnelles la société a été déplacée vers le Nord de l'Angleterre, ce qui a malheureusement éloigné la voiture loin de la concentration des acheteurs potentiels.
Ensuite, l'Angleterre glissait profondément dans une période d'incertitudes économiques alimentées par la crise du pétrole des années 70, et ce fût le début d'une funeste combinaison entre une inflation galopante et d'un bouversement économique, le choc pétrolier...

Ce fût fatal pour la voiture et finalement les nouvelles commandes ont chutées fortement ou sont annulées.Phil Sayers quitte l'entreprise et Richard Oakes et son épouse Annie ont vaillamment luttés jusqu'à Septembre 1975, lorsque toute la production a cessé et la société fut mise en liquidation.La Nova originale produite par Oakes et Sayers (et à la fin Oakes seul avec son épouse) s'élevait à "seulement" environ 180 voitures, ce qui est en fait pas mal par rapport aux normes des kit-cars .

Le concept survivra a son créateur et seras repris par differentes société en Angleterre jusque 1999.


Nova Mark I 1971- 1975 et 1978-1993




Nova second serie design  SDD(édition pirate) 1978


Nova mark II  1982-1993


Nova Mark III  ( production d'un collectionneur)


Nova Mark IV 1993-1997


Nova Aérotech 1997-1999 (aucunes voitures produites)

 Super Nova EV 2014- (en cour de dévelloppement)